Fixation

MÉTHODE : FIXATION


Plus d'informations sur les méthodes d'assemblage de roulements, bagues et pièces cylindriques dans une cage ou sur un arbre.

L'objectif est d'atteindre une transmission d'effort maximale et une distribution uniforme des tensions tout en éliminant la corrosion de contact.

En savoir plus sur :

Types d'assemblages

Transmission d'effort

Méthodes de polymérisation des produits liquides de fixation

*Limitation de responsabilité

 

Fixation : Connaissances supplémentaires

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la fixation.

Les liaisons à entraînement direct les plus courantes sont obtenues par clavetage. On peut également réaliser une liaison à entrainement direct avec des vis d'arrêt, goujons et arbres cannelés.

Le niveau de couple transmis dépend du degré de verrouillage mécanique.

Ces assemblages (à l'exception des arbres cannelés) présentent une répartition des masses non uniforme, inconvénient qui peut provoquer des vibrations à des vitesses de rotation élevées. Toutes les liaisons à entrainement direct permettent les micromouvements. Cela entraine de l'usure et des détériorations (par exemple la corrosion de contact) avec le risque de se transformer en macro-mouvement, tout particulièrement dans les assemblages à contraintes dynamiques.

  • Contraintes importantes en raison de l'effet « d'entaille » qui se produit à proximité d'une clavette. De plus, les mouvements relatifs permanents entrainent une usure par abrasion des deux pièces, par exemple la clavette et l'arbre.
  • Répartition des masses non uniforme.

Les assemblages à entraînement par friction les plus connus comprennent les assemblages, pressés, frettés, ou côniques. Ces assemblages peuvent être très économiques et il n’y a pas de déséquilibre à haut régime. Ils permettent la transmission d'efforts axiaux ou de torsion.

  • Les restrictions dues aux propriétés des matériaux, à la rugosité des surfaces ou à la conception, car ces assemblages ne transmettent le couple que par friction.
  • De faibles tolérances entrainent des coûts d'usinage élevés.
  • Le grippage des surfaces rend souvent le démontage difficile ou même impossible.
  • Les fortes tensions appliquées aux composants et les efforts lors de l'utilisation peuvent provoquer des problèmes.

Les assemblages soudés ou brasés ont une bonne résistance, mais la charge n'est supportée que sur une zone de fixation relativement réduite.

Retaining of cylindrical parts - Material integration with retaining.
  • Les matériaux fixés doivent être compatibles.
  • Les pièces peuvent être déformées par les températures élevées atteintes lors du processus.
  • La chaleur peut provoquer des contraintes résiduelles qui entraînent la dégradation de la structure au niveau du joint.
  • Le démontage est en général impossible.

Assemblage par collage avec adhésifs liquides consiste à coller des arbres/moyeux.

  • Performances supérieures pour les conceptions et géométries existantes.
  • Performances identiques pour les conceptions améliorées (plus petit, plus léger...).
  • De plus, les produits de fixation LOCTITE anaérobies permettent une solution de fixation supplémentaire, l'emmanchement avec jeu collé.

Comparaison des résistances (schéma)
Le collage améliore toutes les situations.

Retaining of cylindrical parts - Liquid retaining strength comparison